Ne spammez PAS. Le spam dans la zone de commentaires ou n’importe où sur un site (cela est aussi valable pour wikiHow !) va éloigner Google et les autres moteurs de recherche de votre site, ils pourraient même vous retirer de leur classement. Ne spammez pas les gens en leur demandant de faire un lien vers votre site. Les moteurs de recherche vont aussi vous punir si votre site internet est rattaché à des plaintes pour spam ou si vous faites tourner votre site internet anonymement.
Organic SERP listings are the natural listings generated by search engines based on a series of metrics that determines their relevance to the searched term. Webpages that score well on a search engine's algorithmic test show in this list. These algorithms are generally based upon factors such as the content of a webpage, the trustworthiness of the website, and external factors such as backlinks, social media, news, advertising, etc.[3][4]
Si vous n'accédez pas à votre Compte pendant une période de trois (3) ans, votre Compte sera supprimé sans préavis. Après la clôture de votre Compte, nous pourrons utiliser les informations que vous nous avez fournies pour tenter de mettre fin aux potentiels contentieux, transactions ou traitements non achevés. Si ces informations ne sont pas correctes et que nous ne pouvons pas terminer les dits traitements, nous nous adresserons aux autorités compétentes pour la gestion de ces transactions ou traitements.
La valeur nofollow de l'attribut HTML rel a été définie par Google en 2005, hors des processus normatifs du W3C. Selon Google, un lien ainsi qualifié dans une page Web ne transmet aucune valeur de PageRank aux pages ainsi liées12,3. Le 15 juin 2009, Matt Cutts, responsable de qualité de l'index de Google, a annoncé13 un changement de traitement des liens en nofollow. Ce type de lien continuera à être ignoré mais sera indirectement pris en compte dans la formule de calcul. Ce changement de traitement est une réaction à l'usage abusif effectué par les webmasters (PageRank Sculpting). D'une manière générale, la nouvelle formule prend en compte tous les liens présents dans une page (même les liens javascript14 ou publicitaires).

La notion de Money-Keyword est utilisée en anglais pour caractériser les termes clés qui présentent un fort volume de recherche et donc également une forte concurrence. Par exemple, « acheter chaussures » ou encore « smartphone pas cher ». Les boutiques en ligne veulent bien entendu pour la plupart être bien référencées avec ces mots-clés très recherchés. Si votre site apparaît tout en haut dans la liste des résultats de recherche, les clients potentiels vous trouveront bien plus facilement. Beaucoup de ces mots-clés les plus prisés traduisent déjà une intention d’achat. Dans le cas de la recherche « acheter des chaussures », l’internaute veut acheter des chaussures, mais il ne sait pas encore où. Pour ce qui est du référencement payant (SEA), ces mots-clés très demandés engendrent un coût par clic élevé (CPC). Dans le domaine de l’optimisation pour les moteurs de recherche, ces « Money-Keywords » sont à utiliser avec vigilance. En effet, ceux qui abusent de ces mots-clés peuvent se retrouver sanctionnés par Google.

Pour votre information, les trois captures ci-dessus ont été faites sur mon iPad, car la nouvelle version n’apparaît pas encore sur mon PC, que ce soit sur Firefox ou Google Chrome, même après un vidage de cache. La nouvelle version de Google fera son apparition progressivement chez tout le monde dans les 48 heures, même si certains l’ont déjà depuis plusieurs jours (voire plusieurs semaines).
Nous pouvons le faire pour vous! AdMovendo est une entreprise québécoise qui a pour mission d’aider les entreprises québécoises à maximiser leur visibilité sur internet et ainsi prendre la place qui leur revient. Contactez-nous pour obtenir plus d’information sur l’optimisation de votre site web ou simplement pour bénéficier de notre offre d’audit SEO technique gratuit.

Le nombre d’impressions est le nombre d’affichages de votre annonce ou de votre publicité. Cela est le premier indicateur du succès d’une campagne, c’est-à-dire le nombre personnes qui vous auront vu. Ce chiffre vous est fourni par le réseau social ou le moteur de recherche. Facebook le fournit lorsque vous réalisez une campagne de publicité ou que vous postez sur annonce sur une page commerciale. LinkedIn le donne également suite à une parution. Sur les moteurs de recherche Google Analytics vous fournit des données très précises chaque jour sur sa search console.
Il faut vraiment que vous vous serviez de votre bon sens. Asseyez-vous une minute et réfléchissez. « Que rechercherait une personne pour pouvoir tomber sur mon site ? Quelle recherche ferais-je pour le trouver ? » Essayez d’entrer des phrases dans votre outil à mots clés pour trouver de nouvelles idées, ainsi que les phrases les plus recherchées sur le Net. Ne vous fiez pas à 100 % aux nombres générés par ce genre d’outils, ils sont rarement exacts. Vous pouvez cependant vous servir de ces outils pour vous faire une idée de nouveaux mots clés, trouver des schémas d’utilisateurs et plein d’autres choses pour faire des recoupements.
J’ai fait affaire avec AdMovendo pour l’optimisation de mon site web. Le travail effectué par l’équipe est d’une qualité exceptionnelle et les résultats sont excellents. Depuis, je reçois beaucoup de demandes de service via le formulaire web prévu à cet effet. Le site web est devenu un excellent outils pour l’acquisition de client. Merci à toute l’équipe.

 L’adresse du site web, en vert : c’est peut-être le plus important à observer. Cela vous renseigne immédiatement sur l’origine de l’information : est-ce un site perso, un site commercial, une page suisse, canadienne, institutionnelle, etc. Sans préjuger d’une quelconque association a priori entre la fiabilité d’une information et son origine, il importe toutefois de prendre l’habitude de regarder systématiquement l’adresse pour essayer de répondre le plus tôt possible à la question : qui me parle ?


L'optimisation pour les moteurs de recherche est un domaine difficile à quantifier en termes de résultats, puisque les algorithmes changent sans cesse. De nombreux spécialistes SEO tentent d’examiner le fonctionnement des moteurs de recherches en faisant appel à des techniques d’ingénierie inverse. Ces experts ont identifié de 50 à 100 facteurs de pertinence (sur un total de plus 300 selon les estimations de la communauté SEO) et tentent des corrélations entre ces facteurs et le positionnement dans les pages de résultat. Néanmoins, ces corrélations ne prouvent pas toujours une réelle causalité, et le nombre de facteurs, leurs pondérations, interactions et évolutions rendent ces calculs trop complexes pour permettre une compréhension exacte du fonctionnement algorithmique. Un certain nombre de leviers permettent tout de même de faire une différence dans le référencement :
×