Le programme Master in Digital Marketing d'ESEI vous permettra d'acquérir les compétences pratiques et les connaissances requises par les start-ups et les entreprises du monde entier. Parfait pour les professionnels créatifs axés sur les résultats, cette qualification vous préparera au succès dans le domaine hautement concurrentiel du marketing en ligne. [+]
Pour de nombreux sites, l'objectif est donc d'être présents sur la première page pour les requêtes directement en relation avec leur activité. Par exemple, pour un marchand de meubles, les mots-clés "table basse ovale", "table en ébène", "table de cuisine pliante" correspondent à des recherches intéressantes, qui peuvent déboucher sur des ventes.  Apparaître en haut de la première page de résultats quand un internaute tape une de ces expressions est par conséquent très important. 
Les deux ténors des campagnes de liens sponsorisés sur Internet sont Google Adwords et Yahoo. Ils ont des approches légèrement différentes, mais tous deux sont abordables et sont facilement paramétrables pour commencer à promouvoir votre site. Vous devrez cependant faire preuve de perspicacité pour parvenir à insérer vos arguments de vente en 35-40 caractères dans le titre !
Jusqu’au milieu des années 2000, alors que Google était encore complètement exempt de publicité, d’autres sociétés avaient déjà intégré des bannières publicitaires dans leur moteur de recherche. Pourtant, ce n’est qu’en 2000 que Google a lancé son programme qui existe toujours aujourd’hui, Google AdWords. Les développeurs ont eu une exigence particulière concernant les publicités : il s’agissait qu’elles soient aussi pertinentes pour les utilisateurs que les résultats de recherche eux-mêmes. L’utilisateur doit également pouvoir choisir entre les annonces payées des résultats organiques. Ce principe est toujours resté le même, même si le nombre, l’identité, le placement et l’aspect visuel des annonces AdWords ont beaucoup changé depuis sa création. Jusqu’à récemment, Google présentait les annonces au-dessus des résultats organiques et dans une colonne indépendante sur la droite. Aujourd’hui, les annonces sont systématiquement présentées au-dessus des résultats organiques et sont limitées à quatre.
De nombreuses corrections et améliorations ont été apportées à cet algorithme, certaines étant décrites dans le brevet déposé le 17 avril 20074, d'autres ne restant connues que de Google. En particulier, il est important de garantir que des modifications trop locales du graphe du Web n'entraînent pas d'augmentation disproportionnée du PageRank de certaines pages, ceci afin d'éviter que des utilisateurs (par exemple des sites commerciaux) ne « boostent » artificiellement leur PageRank. Par exemple, dans l'algorithme de base décrit ci-dessus, ajouter de nombreux liens internes sur une page Web (ce qui est très simple à faire pour un particulier) permet d'augmenter son PageRank (cette stratégie ne marche pas avec le PageRank actuel de Google).
Passons maintenant aux 5 conseils SEO vous permettant de mieux indexer votre site dans les moteurs de recherche. Loin d’être un guide exhaustif (le SEO étant une discipline assez complexe et qui évolue sans cesse), ces 5 techniques peuvent vous aider à faire quelques petits changements à votre site afin qu’il soit mieux positionner dans les moteurs.
Votre entreprise doit offrir la même qualité d'expérience utilisateur sur mobile et sur ordinateur. Pour le confort des utilisateurs sur mobile, un site web au design adaptatif est incontournable. Les formulaires de génération de leads doivent être abrégés afin de permettre aux visiteurs de télécharger facilement du contenu sur mobile. Les images publiées sur les réseaux sociaux doivent être adaptées à un affichage sur mobile : sur un petit écran, le texte risque d'être tronqué.

En moins de 20 ans, Google est passée du rang de petite entreprise confidentielle employant une poignée de salariés à celui d’empire mondial. Outre ses projets dans d’innombrables autres secteurs, Google est sans conteste le leader des moteurs de recherche en ligne. Depuis la mise en ligne de la recherche Google en 1998, l’entreprise est devenue l’une des plus côtées au monde. Son objectif est toujours resté le même : afficher les résultats de recherche les plus pertinents pour l’utilisateur. Mais les besoins des utilisateurs de Google ont évolué, et proposent de nouveaux défis pour la recherche elle-même. Si l’on compare la première version de Google avec ses fonctionnalités et ses caractéristiques actuelles, beaucoup de choses ont effectivement changé. Voici un aperçu des prinicipaux changements de la liste des résultats Google depuis sa création jusqu’à nos jours.
Le marketing digital, contrairement au marketing traditionnel veut acquérir les prospects potentiels. Le but est de les faire venir volontairement, par le simple fait que vous les intéressez. Vous devez donc les attirer, les convertir, les mener à l’engagement, mais aussi les fidéliser. Le but en marketing digital est donc d’attirer des prospects de qualité et non de gagner du trafic sur son site internet.
Au cours des derniers mois, Google a unifié l’interface de la plupart de ses services en ligne, avec notamment une barre de navigation noire située tout en haut des pages, permettant d’accéder aux principaux services. Google présente une nouvelle version qui va remplacer cette barre par un menu déroulant situé sur le logo Google. A cette occasion, Google a ressorti des captures d’écran de sa page d’accueil, montrant l’évolution de son ergonomie.
Au fil des années, les méthodes pratiquées en marketing digital se sont diversifiées. Aujourd’hui, on parle de brand content, de marketing automation, d’Inbound Marketing, etc. De plus en plus de pratiques ont gagné leur indépendance tandis que d’autres font leur apparition. Pour y faire face, il n’y a pas 36 solutions, vous devez vous adapter à l’environnement existant et innover en permanence en anticipant les évolutions technologiques et les comportements des consommateurs.
Le marketing traditionnel peut s’effectuer à peu près partout. Les salons commerciaux, les publicités télévisées et les communiqués de presse sont des moyens que les entreprises utilisent couramment pour faire leur promotion et attirer les consommateurs. Mais le marketing se fait également lorsque vous fournissez un service excellent et que vos clients parlent de leur expérience autour d’eux.
Le SoLoMo4 serait une tendance en vogue, cet acronyme signifie : Social, Local, Mobile. Certains sites/marques incorporent plus d’une de ces 3 caractéristiques SO-LO-MO, par exemple les réseaux sociaux Twitter et Facebook, et sont en majorité utilisé sur des téléphones portables, et Facebook avec ses pages locales (places) cherche aussi à être présent au niveau local. Cette tendance du SoLoMo s'applique particulièrement bien au tourisme numérique avec : l’influence du cercle social dans la préparation de séjour (Social), le développement des technologies GPS au service de la localisation (Local), la connexion mobile pendant le séjour (Mobile).
Grâce à l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), les exploitants de boutiques en ligne peuvent sensiblement augmenter la portée de leurs offres. L’optimisation de votre boutique en ligne s’avère judicieuse, notamment pour Google. Des nombreux fournisseurs de boutiques en ligne proposent d’ailleurs de nombreux systèmes modulaires, adaptés à l’optimisation pour les moteurs de recherche....
Un mot clé peut être un simple mot résumant particulièrement bien la ligne directrice d’un contenu ou bien une combinaison de plusieurs mots. Dans le contexte de l’optimisation pour les moteurs de recherche, un mot-clé est un terme typique que les internautes vont le plus souvent rechercher afin de trouver des informations sur un thème particulier. Une page Web doit souvent être optimisée grâce à des mots-clés précis, pour que les recherches correspondantes effectuées par les internautes fassent apparaître la page Web en question le plus en haut possible parmi les résultats des moteurs de recherche.
Un crawler (aussi appelé collecteur, robot d’indexation, araignée du Web) explore automatiquement le Web à la recherche de critères particuliers de pages Web à analyser. Le crawler agit de manière autonome et répète automatiquement la tâche qui lui a été attribuée. Les moteurs de recherche comme Google utilisent ces robots (searchbots) pour entretenir leur index. Ainsi, les nouvelles pages Web sont rapidement listées car l’index existant se renouvelle sans cesse.
Ne visez pas la première page de résultats avec ces techniques, car les techniques de SEO prennent du temps à porter fruit et ces techniques ne représentent qu’un infime partie de ce qui est possible de faire en terme de SEO. Engager un expert en SEO peut s’avérer une solution très efficace et rentable pour toute entreprise voulant bien se positionner. D’ailleurs, selon la firme eMarketer, les gestionnaires marketing aux États-Unis comptent consacrer 19,3% de leur budget par moteur de recherche au SEO, alors que ce pourcentage devrait passer à 22,8% en 2011. Voici donc les 5 techniques SEO au niveau de la structure de votre site web:
Enregistrez votre site dans : Google, MSN, Altavista, DMOZ, Teoma et Hotbot en utilisant le Yooda Submit Center. N’utilisez pas les systèmes de Référencement automatiques gratuits. N'utilisez PAS les "Farm links" sous peine d'être pénalisés. Référencez toujours votre site vous-même et manuellement. Si vous décidez de vous enregistrer dans des annuaires, choisissez toujours des annuaires dont le thème vous concerne réellement. Ne bâclez pas le résumé que les annuaires vous demandent de leur fournir. Ces annuaires peuvent vous ramener directement plus de 40 visites/jour si vos résumés sont attractifs. Un bon Référencement demande 10 jours de travail. Ne vous attendez pas à un résultat extraordinaire si vous n’y consacrez que 2 heures.
Une page d’atterrissage est une page Web qui a été développée pour répondre à un enjeu marketing et promotionnel. Par le biais d’une optimisation SEO, une page d’atterrissage est adaptée grâce à des mots-clés bien particuliers de manière à se placer dans les premiers résultats des recherches les plus pertinentes et courantes par rapport au contenu du site. Une page d’atterrissage peut être considérée comme un prospectus digital, sur lequel on souhaite vendre un produit ou service particulier. Les contenus essentiels, informations, et invitations à  des actions (Call-to-action) doivent être représentés sur cette page.  

Google fonctionne de manière automatique grâce à des robots appelés « Spiders » (araignées) ou « Crawlers ». Quand vous créez une page web, ces robots vont la parcourir pour analyser son contenu. Ces crawlers parcourent chaque page individuellement. Ils vont alors déterminer le sujet de votre page pour être capables de la faire remonter quand elle correspond à la requête d’un internaute dans Google. Le tout est ensuite stocké dans d’immenses bases de données.

Les sites construits via des plate-formes Internet et qui reposent sur des bases de données peuvent être une entrave importante à l’indexation de votre contenu. Les bases de données peuvent même anéantir totalement les chances d'un site, surtout s’il est de taille modeste. Généralement, elles ne permettent pas de créer des pages uniques multiples. Elles génèrent également des URL complexes que les moteurs de recherche ne parviennent pas à atteindre ; même la création des site maps devient une tâche extrêmement ardue. Par exemple, une URL qui comporte les symboles « & » ou « ? » peut dans le meilleur des cas entraver l’accès des robots des moteurs de recherche, et dans le pire des cas leur bloquer tout accès.


Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
×