Le paiement simplifie exige en effet qu'en amont vous ayez enregistré toutes vos données, dont votre numéro de carte bancaire, une fois pour toutes, sur l'appli ou le site utilisés. “Les pirates ont réalisé que rafler et revendre ces données sur le Dark Net (le Web caché) représentaient un business très juteux”, précise Olivier Pantaleo. Durant les deux dernières années, Yahoo s'est ainsi fait voler plus de 500 millions de comptes clients, LinkedIn 167 millions, Sony 67 millions et Uber 57 millions.
Les deux ténors des campagnes de liens sponsorisés sur Internet sont Google Adwords et Yahoo. Ils ont des approches légèrement différentes, mais tous deux sont abordables et sont facilement paramétrables pour commencer à promouvoir votre site. Vous devrez cependant faire preuve de perspicacité pour parvenir à insérer vos arguments de vente en 35-40 caractères dans le titre !

La bonne nouvelle, c'est que les marchands du Web vont pouvoir recourir à d'autres technologies de sécurisation , à la fois plus rapides et plus sûres. “D'ici peu, vous serez identifiés grâce à l'intelligence artificielle et à la biométrie”, assure François Lecomte-vagniez. En fait, c'est déjà le cas. Vous déverrouillez votre smartphone en appuyant simplement dessus avec votre doigt ? C'est de la biométrie. Or il n'y a qu'une chance sur 64 milliards pour que deux individus aient les mêmes empreintes. Autant dire que le risque d'usurpation est très faible. C'est pourquoi des banques comme ING proposent sur leurs applis une identification par empreinte digitale.
Le paiement par clic est une technique de référencement payant qui consiste à acheter des liens sponsorisés à un moteur de recherche sur une liste de mots clés. Lorsqu’un internaute effectue une recherche sur l’un des mots clés de votre liste, le moteur de recherche mettra en avant le lien de votre site web dans la partie dédiée au référencement payant de sa page de résultats.
Les médias sociaux sont un moyen stratégique afin de constituer les bonnes bases de l’e-réputation. Les audiences sont alors gérées en constituant un capital appelé le « owned media ». Il s’agit d’un écosystème digital qui intègre en quelque sorte une stratégie de contenu de l’entreprise, car un pourvoyeur va toujours amplifier les valeurs de la marque en se lançant dans une communication téméraire. Avec l’instauration d’un dialogue et d’échanges avec des consommateurs, le social marketing est un outil infaillible dans la communication digitale.
En moins de 20 ans, Google est passée du rang de petite entreprise confidentielle employant une poignée de salariés à celui d’empire mondial. Outre ses projets dans d’innombrables autres secteurs, Google est sans conteste le leader des moteurs de recherche en ligne. Depuis la mise en ligne de la recherche Google en 1998, l’entreprise est devenue l’une des plus côtées au monde. Son objectif est toujours resté le même : afficher les résultats de recherche les plus pertinents pour l’utilisateur. Mais les besoins des utilisateurs de Google ont évolué, et proposent de nouveaux défis pour la recherche elle-même. Si l’on compare la première version de Google avec ses fonctionnalités et ses caractéristiques actuelles, beaucoup de choses ont effectivement changé. Voici un aperçu des prinicipaux changements de la liste des résultats Google depuis sa création jusqu’à nos jours.
La mise à jour Panda, aussi appelée Google Panda, a été installée en 2011. Elle comportait un changement permanent dans l’algorithme du référencement Google, ce qui constitue donc un changement fondamental dans la recherche de l’optimisation pour les moteurs de recherche. En raison de cette mise à jour, les pages Web aux contenus de mauvaise qualité ont vu leur référencement chuter considérablement. Le backlink-profile n’est pas le seul facteur pertinent de référencement intégré dans cette mise à jour. En effet le taux de rebond est aussi calculé par Google, tout comme la durée de visite sur un site ou l’appréciation du contenu. Tandis que les contenus uniques et de qualité qui apportent une valeur ajoutée aux lecteurs sont valorisés dans les résultats de recherche, les contenus dupliqués et contenant de trop nombreux mots-clés sont sanctionnés. Depuis la mise à jour Panda, la qualité du contenu a une influence bien plus importante sur les SERPs (résultats de recherche), d’où l’utilisation du leitmotiv « le contenu est roi ».

Avant de commencer un travail d'optimisation pour le référencement naturel, il est nécessaire d'identifier et de choisir les mots-clés pertinents. Différentes stratégies de ciblage sont possibles. Il est ainsi intéressant de cibler aussi bien des requêtes génériques (télévision, vente maison, vols pas chers…), concurrentielles mais permettant un volume de trafic important, que des requêtes de type longue traîne moins volumineuses pour chacune de ces requêtes. Dans le cas d'une stratégie de ciblage longue traîne, il est donc indispensable de viser un volume important de mots-clés.
Utilisez Trends. Google Trends vous montre comment les recherches faites sur un sujet changent avec le temps. Vous pouvez vous en servir pour prédire des hausses et des chutes, ainsi que pour savoir quand vous devez mettre à jour ou changer vos pages selon la période ou changer vos mots clés. Si vous le souhaitez, vous pouvez regarder et comparer différents mots clés en même temps.
Tout d’abord, avant de commencer, qu’est-ce que le SEO? Le SEO ou Search Engine Optimisation est en fait un ensemble de technique qui permet d’optimiser le référencement naturel ou organique d’un site web sur les moteurs de recherche. L’objectif ici est de positionner ou d’indexer le site dans les moteurs de recherche selon certain mots-clés correspondant au thèmes principaux du site en question. Par exemple, pour l’office de tourisme d’Hawaii, il s’agirait de bien se positionner sur des mots-clés tels que »tourisme Hawaii », »voyage Hawaii », »vacances Hawaii », etc. ainsi qu’une multitude de variantes et de dérivés de ces mots-clés directement en lien avec le contenu du site.
L'optimisation pour les moteurs de recherche est un domaine difficile à quantifier en termes de résultats, puisque les algorithmes changent sans cesse. De nombreux spécialistes SEO tentent d’examiner le fonctionnement des moteurs de recherches en faisant appel à des techniques d’ingénierie inverse. Ces experts ont identifié de 50 à 100 facteurs de pertinence (sur un total de plus 300 selon les estimations de la communauté SEO) et tentent des corrélations entre ces facteurs et le positionnement dans les pages de résultat. Néanmoins, ces corrélations ne prouvent pas toujours une réelle causalité, et le nombre de facteurs, leurs pondérations, interactions et évolutions rendent ces calculs trop complexes pour permettre une compréhension exacte du fonctionnement algorithmique. Un certain nombre de leviers permettent tout de même de faire une différence dans le référencement :
×