Le programme de maîtrise très spécialisé et interdisciplinaire "Médias, Management et Technologies Numériques" (MMT) a été créé afin de former les futurs leaders et fondateurs dans l'industrie des médias (numériques) qui montrent un haut niveau d'expertise dans l'intersection entre les médias, la gestion et les technologies numériques. Par conséquent, l'objectif principal est d'attirer des étudiants très talentueux et ambitieux de toute l'Europe et d'autres parties du monde avec une formation en affaires, en informatique ou en informatique ou d'autres programmes intégrés. Le programme de maîtrise du MMT est un programme de maîtrise en sciences (M.Sc.) de quatre semestres consécutifs qui est entièrement enseigné en anglais et qui ne nécessite pas de compétences en langue allemande. Il est offert conjointement par la Munich School of Management et l'Institut d'informatique de Ludwig-Maximilians-Universität München (LMU). Le programme est entièrement financé par l'initiative "Digitaler Campus Bayern" qui fait partie de la stratégie de numérisation de la Bavière "BAYERN DIGITAL". En général, il n'y a pas de frais de scolarité pour participer au programme de TEM.... [-]
Lorsque Googlebot explore une page, il devrait voir la page de la même manière que tout internaute15. Pour optimiser l'affichage et l'indexation, les fichiers JavaScript, CSS et image que votre site Web utilise doivent toujours être accessibles par Googlebot. Si le fichier robots.txt du site empêche l'exploration de ces éléments, cela affecte directement l'affichage et l'indexation du contenu par nos algorithmes. Par conséquent, il est possible que le classement du site ne soit pas optimal.
Toutefois, certains webmaster ne peuvent être catégorisés de manière aussi tranchée. Si la plupart se conforment effectivement aux règles « white hat » pour l'essentiel de leur travail, il est fréquent de voir certaines pratiques « black hat » être utilisées de manière complémentaire. Les « grey hat », situés entre le blanc et le noir, optimisent l'efficacité du référencement en usant de techniques proscrites avec modération. La difficulté de cette approche consiste à limiter suffisamment l'intensité d'utilisation des procédés « black hat » pour ne pas être désindexé par les moteurs de recherche, tout en en tirant un profit maximum. Contrairement au « black hat », le « grey hat » permet ainsi de minimiser la prise de risque tout en obtenant des performances SEO plus importantes.
Choisissez un bon nom de domaine. Vous augmenterez votre trafic en mettant des mots clés dans le nom de domaine de votre site. Vous augmenterez localement votre positionnement en utilisant un domaine de premier niveau pour votre pays (aussi appelé TLD), mais cela sera à votre désavantage au niveau international si vous ne faites pas attention. Évitez de vous servir de techniques démodées pour créer un nom de domaine, par exemple en remplaçant les mots par des nombres. Un sous-domaine (comme something.tumblr.com) ne sera pas non plus à votre avantage.
PayPal a expliqué que pour faire fonctionner les boutons de paiement One Touch, il faudra préalablement cocher cette case dans les paramètres de son compte. Ensuite, les sites marchands permettront d’utiliser cette option durant 6 mois, qu’il faudra renouveler. A condition évidemment de ne pas changer de navigateur internet et de terminal, sinon il faudra renseigner ses informations, afin de pouvoir à nouveau payer sans fournir ses coordonnées bancaires systématiquement.
La page des informations sur le produit affiche jusqu'à trois éléments principaux du produit sous forme de liste à puces. Les clients peuvent rechercher des produits par éléments principaux. Lorsque vous créez une liste de produits, incluez-y donc les éléments principaux des produits. Les éléments principaux doivent décrire les principaux arguments de vente du produit en termes concis et informatifs. Par Exemple : « Projection des coûts : avec Smart Solution d'AnyCompany, vous payez uniquement pour ce que vous utilisez. Vous êtes facturé pour chaque heure complète ou partielle d'exécution de Smart Solution. »
Fini le temps où le marketing hors ligne et le marketing en ligne étaient des activités distinctes : aujourd’hui, elles sont véritablement interdépendantes. La perception du public de votre entreprise hors ligne peut avoir un impact considérable sur la manière dont elle est perçue en ligne et, à l’inverse, les éléments relatifs à votre entreprise et disponibles en ligne auront une incidence sur votre marque et sur l’impact de votre marketing hors ligne. Le marketing numérique a le pouvoir d’influencer les clients et l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) permet de comprendre les avantages de cette influence.
Finalement, les moteurs de recherche ont une astuce secrète pour fournir des résultats encore plus rapide. Sachant que certaines requêtes sont très populaires (exemple: "Facebook", "Youtube", "Vidéo", "TV", "Jeux" ...), les moteurs préparent à l'avance les résultats. Ainsi, ils donnent directement les résultats sans nécessairement avoir à chercher dans l'index.
Le fichier robots.txt n'est pas un moyen approprié ou efficace pour bloquer du contenu à caractère sensible ou confidentiel. Il indique seulement aux robots d'exploration scrupuleux que les pages ne leur sont pas destinées, mais cela n'empêche pas votre serveur de diffuser ces pages à un navigateur qui les demande. En effet, les moteurs de recherche peuvent toujours faire référence aux URL que vous bloquez (en indiquant uniquement l'URL, sans titre ni extrait) s'il y a des liens vers celles-ci quelque part sur Internet, par exemple sur les fichiers journaux de votre URL de provenance. En outre, les moteurs de recherche non conformes ou malveillants qui ne reconnaissent pas le protocole d'exclusion des robots pourraient enfreindre les instructions de votre fichier robots.txt. Enfin, un internaute curieux pourrait examiner les répertoires ou sous-répertoires de votre fichier robots.txt et deviner l'URL du contenu que vous souhaitez garder confidentiel.
Vous pourriez trouver qu’un article particulier qui parle de vous sur un site de presse a conduit beaucoup de trafic qualifié vers votre site web, qui à son tour converti très bien. Ou, vous pourriez découvrir que LinkedIn est l’endroit où se trouve la plupart des personnes qui relaient votre contenu, qui à son tour apporte beaucoup de trafic. L’idée ici est de cartographier les médias gagnés qui vous aideront à atteindre vos objectifs, et ceux qui ne le feront pas, basé sur des données historiques. Cependant, s’il y a quelque chose de nouveau que vous voulez essayer, ne l’excluez pas simplement parce qu’il n’a pas encore été tenté. Testez et innovez !

Pour commencer une campagne PPC, il vous faut sélectionner une liste de phrases et de mots clés qui intéresseraient vos visiteurs potentiels. Si vous passez par Google AdWords, leur système vous permettra de trouver vos mots-clés facilement. Vous devrez également déterminer le budget de la campagne une fois les estimations des mots clés vérifiés. Il est important que vous trouviez un certain équilibre : des mots trop chers vous feront dépenser votre budget trop rapidement, et ceux qui ne le sont pas assez risquent de ne pas vous offrir les résultats escomptés.
Jusqu’au milieu des années 2000, alors que Google était encore complètement exempt de publicité, d’autres sociétés avaient déjà intégré des bannières publicitaires dans leur moteur de recherche. Pourtant, ce n’est qu’en 2000 que Google a lancé son programme qui existe toujours aujourd’hui, Google AdWords. Les développeurs ont eu une exigence particulière concernant les publicités : il s’agissait qu’elles soient aussi pertinentes pour les utilisateurs que les résultats de recherche eux-mêmes. L’utilisateur doit également pouvoir choisir entre les annonces payées des résultats organiques. Ce principe est toujours resté le même, même si le nombre, l’identité, le placement et l’aspect visuel des annonces AdWords ont beaucoup changé depuis sa création. Jusqu’à récemment, Google présentait les annonces au-dessus des résultats organiques et dans une colonne indépendante sur la droite. Aujourd’hui, les annonces sont systématiquement présentées au-dessus des résultats organiques et sont limitées à quatre.
Les référenceurs et les webmestres créent quelquefois massivement des liens retour, par échanges de liens ou en inscrivant un site sur une quantité d'annuaires. Google avait autrefois une vision quantitative de la popularité d'une page, cette technique permettait donc de gonfler artificiellement son indice de popularité. Mais Google a réagi : d'une part en instaurant des filtres, tels que la Sandbox. Il détecte et sanctionne les campagnes massives de liens artificiels ; par ailleurs il intègre des critères qualitatifs à l'analyse des liens (sémantique, confiance : indice TrustRank, comportement des utilisateurs).

Jusqu’au milieu des années 2000, alors que Google était encore complètement exempt de publicité, d’autres sociétés avaient déjà intégré des bannières publicitaires dans leur moteur de recherche. Pourtant, ce n’est qu’en 2000 que Google a lancé son programme qui existe toujours aujourd’hui, Google AdWords. Les développeurs ont eu une exigence particulière concernant les publicités : il s’agissait qu’elles soient aussi pertinentes pour les utilisateurs que les résultats de recherche eux-mêmes. L’utilisateur doit également pouvoir choisir entre les annonces payées des résultats organiques. Ce principe est toujours resté le même, même si le nombre, l’identité, le placement et l’aspect visuel des annonces AdWords ont beaucoup changé depuis sa création. Jusqu’à récemment, Google présentait les annonces au-dessus des résultats organiques et dans une colonne indépendante sur la droite. Aujourd’hui, les annonces sont systématiquement présentées au-dessus des résultats organiques et sont limitées à quatre.
Préparer la construction de votre site en amassant un contenu aussi riche que possible. Bien avant que votre nom de domaine ne soit déposé, réunissez suffisamment de matière pour pouvoir construire une centaine de pages. Ce sera seulement le début. Nous parlons de cent pages de contenu véritable, sans compter les liens, les index, les bibliographies ou autres pages de ressources.
1. L’optimisation pour les moteurs de recherche repose sur la manière dont les concepteurs de sites web agrémentent le contenu, et définissent la structure et les pages de leur site web pour  favoriser la compréhension de celles-ci par les robots d'indexation des moteurs de recherche. En répondant à ces exigences, ils obtiennent ainsi de meilleures chances d’être pris en compte.
Je cherchais depuis longtemps un référenceur sérieux pas cher pour mes clients. C’est parce que Kristof explique ce qu’il fait et ce qu’il ne faut pas faire que je lui ai confié mon site en test… Mes premières requêtes clés sont sorties du néant en quelques semaines seulement alors que mon nom de domaine est une requête trés compétitive. Nous avons depuis conclu un partenariat pour le plus grand bénéfice des auto-entrepreneurs, des artisans et petites entreprises qui constituent ma clientèle et dont les budgets web et pub ne sont pas extensifs.
S’investir dans une stratégie de marketing de contenu doit cependant être mûrement réfléchi, avec une pleine connaissance des enjeux et des contraintes de l’exercice. En effet, toute la réussite (ou l’échec !) de cette méthode repose sur la production et le partage de contenus pertinents et de haute qualité afin de diffuser votre expertise auprès de vos clients et de ceux que vous convoitez.
Il est donc indispensable d’établir une stratégie de searchandising. Comment ? Après avoir effectué votre audit de mots clés, il vous faudra définir des règles d’affichage selon des critères commerciaux. Pour cela il existe deux options : le développement d’un module de searchandising, ou l’utilisation d’une technologie de moteur de recherche incluant le searchandising.
PayPal a expliqué que pour faire fonctionner les boutons de paiement One Touch, il faudra préalablement cocher cette case dans les paramètres de son compte. Ensuite, les sites marchands permettront d’utiliser cette option durant 6 mois, qu’il faudra renouveler. A condition évidemment de ne pas changer de navigateur internet et de terminal, sinon il faudra renseigner ses informations, afin de pouvoir à nouveau payer sans fournir ses coordonnées bancaires systématiquement.

Mieux, l'IA annonce la fin d'un « digital marketing » trop intrusif et de moins en moins efficace. Et pour cause, selon certains experts, nous serions exposés chaque jour à environ 5.000 publicités ! De quoi provoquer l'effet inverse de celui recherché et de voir son retour sur investissement se dégrader irrémédiablement. L'IA, elle, permet au marketeur de se concentrer sur son coeur de métier : l'intention d'achat. Elle lui offre la possibilité, de façon automatisée et en temps réel, de synchroniser l'exploitation et l'activation des données, l'achat média et l'affichage d'un format et d'un message optimisés et personnalisés. Et ce des millions de fois par jour...

Avec le marketing numérique tout est désormais l'occasion de collecter et d'exploiter les « data ». En observant et en mémorisant les comportements de chaque utilisateur, en l'écoutant ou en échangeant avec lui les sites internet ou sur les médias sociaux. En partageant et en additionnant les données à celle de tiers pour être en mesure de mieux comprendre ou déduire qui sont les clients et quels sont leurs besoins.
Des concours permettent aux référenceurs de comparer leurs résultats. L'objectif de ces concours est d'arriver en première place sur Google avec un mot-clé donné. Ces mots-clés sont généralement choisis avec précaution afin de ne pas interférer avec de véritables mots-clés utilisés dans d'autres contextes plus officiels. Exemples de mots-clés de précédents concours : mangeur de cigogne, sorcier glouton, chocoku, tiger l'osmose, cobraoupouaout, zurtouij, gollumelite, sentimancho, black hattitude, trafic organique, insdigbord, digmasbord, etc.
×