Pour enrichir ses Knowledge Cards, Google puise dans plusieurs bases sémantiques, dont le CIA FactBook, Freebase, un site participatif de connexion sémantique du web, racheté en 2010, et bien sûr Wikipedia et wikidata. Google s’appuie également sur ses propres outils (Google Images ou Google Adresses), sur l’intelligence universelle (les données récoltées sur d’autres sites web, triées et filtrées par ses algorithmes de plus en plus performants) et le RankBrain (qui utilise l’intelligence artificielle).

4. Une partie des comptes piratés se sont retrouvés en vente sur le Dark Net, où des petits malins indélicats pouvaient les acheter entre 1 et 5 dollars pièce. Uber n'a pas été la seule victime. Des milliers de comptes LinkedIn ont aussi subi le même sort. Selon un expert, deux ans après, quatre utilisateurs de LinkedIn sur dix n'ont pas changé leur mot de passe.
Les publicités internet basées sur des cookies qui se sont déposés sur votre ordinateur lors de la visite d’un site. Vous allez par exemple sur un site d’agence de voyages et ensuite, à chaque fois que vous surfez sur le Net vous tombez « par hasard » sur les mêmes publicités d’agence de voyages. La publicité numérique est frustrante pour le consommateur et peut avoir l’effet contraire à celui escompté, c’est pourtant encore un des moyens favoris de beaucoup d’agences de communication numérique.
Un autre moyen facile d’améliorer l’indexation de vos pages est de mettre à jour votre site fréquemment. Plus votre site sera mis à jour souvent, plus les moteurs de recherche auront tendance à l’indexer à un niveau supérieur. En effet, les moteurs accordent plus de valeur à du contenu récent que du contenu n’ayant pas été modifié depuis belle lurette et c’est pourquoi vous gagnez avantage à mettre à jour fréquemment votre site. Avoir un blogue d’entreprise est un bon moyen de s’assurer d’avoir du contenu récent et fréquemment mis à jour pour l’indexation de votre site. Les commentaires des utilisateurs et les billets écrits sur une base fréquente assurent du contenu nouveau pour les moteurs de recherche (à condition d’entretenir votre blogue bien sûr et d’y ajouter du contenu! ;)).
Un lien qui indique « Cliquez ici » n'est pas aussi utile qu'un lien qui précise « Apprenez-en davantage sur le produit X ». Les liens de ce genre sont appelés liens « à longue traîne » et sont plus faciles à lire, tant par vos visiteurs que par le robot d'un moteur de recherche qui parcourt le contenu du Web et qui améliore le classement de votre site Web.
Il y a deux manières d'obtenir une bonne visibilité sur les moteurs de recherche. La première consiste à utiliser des méthodes de référencement naturel. Cela consiste à utiliser des méthodes de bonnes pratiques pour qu'un site obtienne un bon positionnement dans les résultats de recherche. Ces techniques mettent du temps à porter leurs fruits mais sont avantageuses sur le long terme.
L’optimisation dans les moteurs de recherche (OMR ou SEO en anglais) est l’art et la science d’accroître la visibilité de pages Web en faisant monter leur classement dans les pages de résultats organiques (gratuits) des moteurs de recherche. Les moyens utilisés à cette fin comprennent l’optimisation de l’architecture Web, l’optimisation de la rédaction de contenu et le développement des communautés (sollicitation de liens, colonisation des médias sociaux et socialisation).
Jusqu’à présent, Google ne personnalisait les résultats (en fonction de l’historique des recherches de l’utilisateur) qu’à la double condition qu’à la création de son compte Google, l’utilisateur ait coché la case autorisant Google à conserver cet historique, et qu’il soit connecté à ce compte pour effectuer ses recherches. Désormais Google personnalise les SERP pour tout le monde. Autant dire que ça va modifier quelques habitudes chez les référenceurs…
Jusqu’au milieu des années 2000, alors que Google était encore complètement exempt de publicité, d’autres sociétés avaient déjà intégré des bannières publicitaires dans leur moteur de recherche. Pourtant, ce n’est qu’en 2000 que Google a lancé son programme qui existe toujours aujourd’hui, Google AdWords. Les développeurs ont eu une exigence particulière concernant les publicités : il s’agissait qu’elles soient aussi pertinentes pour les utilisateurs que les résultats de recherche eux-mêmes. L’utilisateur doit également pouvoir choisir entre les annonces payées des résultats organiques. Ce principe est toujours resté le même, même si le nombre, l’identité, le placement et l’aspect visuel des annonces AdWords ont beaucoup changé depuis sa création. Jusqu’à récemment, Google présentait les annonces au-dessus des résultats organiques et dans une colonne indépendante sur la droite. Aujourd’hui, les annonces sont systématiquement présentées au-dessus des résultats organiques et sont limitées à quatre.
Bien que ce ne sont que quelques-unes des recommandations de base pour vous lancer. Il y a beaucoup plus techniques que vous pouvez utiliser pour attirer des clients sur votre site Web au lieu de les chasser avec des résultats de recherche pertinents. Lors de la rédaction d’un article pour votre site web vous assurez que votre mot-clé choisi apparaît dans les paragraphes d’ouverture et de fermeture. Mais ne remplissez pas l’article avec le mot-clé. Un moteur de recherche va voir un article avec une densité de mots clés ridiculement élevé comme spam. Et l’article sera inutile pour améliorer le moteur de recherche classement de votre site Web.
Toutes les organisations sont aujourd’hui confrontées à des mutations majeures des règles du jeu concurrentiel du fait du déploiement des technologies du digital. Le virage a été le plus souvent amorcé en investissant en premier lieu les dimensions commerciales et marketing. Or la transformation digitale est globale et systémique : ce sont les modèles économiques, les modèles organisationnels, la façon de créer et répartir la valeur, et donc l’ensemble des chaînes de valeur au sein de leurs écosystèmes qui sont à réinventer.
D’abord limitée aux usages rattachés à Internet, la définition du marketing digital a évolué pour englober les technologies innovantes (smartphones, tablettes tactiles, applications mobiles, plateformes de partage de vidéos, réseaux sociaux…) ainsi que les nouveaux usages relatifs à ces technologies (navigation sur Internet depuis des terminaux mobiles, recherches locales, recherches vocales, etc.), au gré de leur surgissement.
Malgré cette simplification du terme « stratégie », c’est vrai qu’il peut être difficile de commencer à en construire une. Voyons d’abord à quoi ressemble une campagne de marketing sur le web, et ensuite, nous verrons les sept étapes de conception pour vous aider à créer une stratégie de marketing efficace pour mener votre entreprise vers le succès.
Ces développements ont également des conséquences pour les opérateurs des sites internet : rien que les mises à jour Panda et Penguin ont changé en profondeur l’approche du marketing en ligne et du SEO. Évidemment, les mises à jour concernent aussi les utilisateurs de façon indirecte, puisqu’ils attendent toujours de meilleurs résultats de recherche. Depuis la mise à jour Hummingbird notamment, qui a mis en place la recherche sémantique, Google est en mesure de comprendre encore mieux les intentions de recherche de ses utilisateurs.

Ce point est essentiel : comme je l’ai déjà souligné, il ne faut pas attendre d’un moteur qu’il apporte autre chose que ce pour quoi il a été conçu. Ce n’est qu’en acceptant, au contraire, ce principe élémentaire de réalité - un chat est un chat - qu’on peut arriver à comprendre les logiques de fonctionnement des technologies numériques pour les utiliser, voire les contourner en toute connaissance de cause.
Par référencement naturel ou organique, on entend les résultats de recherche qui sont affichés naturellement par le moteur de recherche après une requête et non les liens sponsoriés qui se situe la majorité du temps à droite de l’écran. Voici d’ailleurs une image que j’ai utilisé dans un post précédent permenttant de mieux saisir ce qu’est le SEO par rapport au SEM. Les résultats encadrés en rouge sont des liens payants (SEM), alors que ceux apparaissant tout en bas proviennent du référencement naturel ou organique (SEO).

A l’occasion de la conférence SMX de San Jose du 8 au 10 mars 2011, Matt Cutts (le responsable de la lutte contre le spam chez Google) a déclaré que Google utilise des « listes d’exception », où figurent des sites qui échappent ainsi à certains algorithmes. Bing a indiqué procéder de la même façon. Cette déclaration va à l’encontre de ce qui avait été indiqué à la Commission Européenne…
Il est aussi possible de catégoriser le marketing web en fonction des deux types, payant et non payant. Nous vous proposons de vous assister afin d’optimiser l’utilisation de votre budget, il est toujours préférable de tirer le maximum du marketing digital non payant avant de commencer a dépenser pour des campagnes payantes, et les deux fonctionnent de manière complémentaire.
Acronyme pour Social Media Optimization, le SMO désigne l’ensemble des techniques et actions destinées à développer la notoriété sur les médias sociaux. Dans l’exercice de cette discipline, vous utilisez les différents réseaux sociaux pour atteindre vos cibles. Veillez à diffuser des contenus qualitatifs pour créer l’engagement de vos clients et prospects.
Utilisez vos mots-clés une fois dans le titre, une fois dans la balise « description », une fois dans l’en-tête, une fois dans l’URL de la page, une fois en gras, une fois en italique, une fois dans la balise « ALT » d’une photo et une fois dans les premières lignes de votre texte. Faites-les figurer une fois en phonétique. Les moteurs de recherche utilisent de plus en plus la correction automatique avant indexation et un nombre croissant d’internautes saisissent leurs requêtes en phonétique pure.
Les différents rapports d'améliorations26 de la Search Console vous permettent de déterminer le nombre de pages de votre site où nous avons détecté un type de balisage spécifique, le nombre de fois où elles ont été affichées dans les résultats de recherche et le nombre de fois où les internautes ont cliqué dessus au cours des 90 derniers jours. Ils indiquent également les erreurs que nous avons détectées.
Contrairement à une pensée commune, certains moteurs de recherche tel que Google, n'utilisent pas un super ordinateur. A la place, c'est un réseau de très nombreux ordinateurs à capacités normales qui est utilisé. Les performances sont beaucoup plus notables. Pour faire une analogie, c'est comme si Google demandait à un groupe de 20 personnes de regarder l'index d'un livre chacun. C'est plus efficace que de demander à une seul personne (aussi brillante soit-elle) de lire seul l'index de chacun des 20 livres.

Si vous possédez du contenu en ligne, si vous le gérez, le monétisez ou en faites la publicité via la Recherche Google, ce guide vous est destiné. Il s'adresse aussi à vous si vous êtes propriétaire d'une entreprise en pleine expansion, webmaster d'une dizaine de sites, spécialiste de l'optimisation du référencement dans une agence Web ou ninja de la SEO maison, passionné par les mécanismes de la Recherche. Si vous souhaitez avoir un aperçu complet des rudiments de la SEO et de nos bonnes pratiques en la matière, vous êtes au bon endroit. Ce guide ne contient pas de solution magique pour classer automatiquement votre site en premier dans Google, désolé ! Nous espérons cependant que les bonnes pratiques décrites ci-dessous permettront aux moteurs de recherche d'explorer, d'indexer et d'interpréter votre contenu plus facilement.

L’objectif de Google, dans sa poursuite de la recherche universelle, repose sur une idée centrale: toujours procurer les meilleurs résultats, indépendamment du type de contenu. Le seul postulat de départ est que ces résultats sont forcément disponibles, quelque part sur le Web. Dans le même temps, l’idée est de faciliter la recherche pour les utilisateurs. C’est dans ce but qu’ont été créés ces dernières années de nouvelles caractéristiques et fonctionnalités :


Taux de clics (Clics Through Rate) : Le nombre de visiteurs qui cliquent sur une bannière par rapport au nombre d’impressions de cette dernière définit le CTR (Clics Through rate). Par exemple: si l’annonce s’est affichée 20 fois et qu’elle n’a obtenu que 2 clics, son CTR sera de 10%. Le taux de clics est un indicateur influent qui sera pris en compte pour facturer le coût de la campagne.
Impression Carte VisiteQuelque soit le genre de votre activité, une carte visite est un support marketing de première nécessité. Nous vous proposons un grand choix de formats, papiers ou PVC et graphismes pour rendre votre carte aussi unique que votre entreprise.La Carte Visite Il est toujours conseillé d’avoir la carte visite qui augmente votre image […]
Tous les sites ont une page d'accueil ou une page "racine", qui est généralement la page du site la plus consultée et qui représente, pour de nombreux visiteurs, le point de départ de la navigation. À moins que votre site ne soit composé que d'une poignée de pages, vous devez penser à la manière dont vos visiteurs vont se rendre d'une page générale (votre page racine) à une page au contenu plus spécifique. Avez-vous suffisamment de pages relatives à un sujet spécifique pour créer une page décrivant ces contenus connexes (par exemple, page racine -> liste de rubriques associées -> sujet spécifique) ? Avez-vous des centaines de produits différents qui nécessitent d'être classés en plusieurs catégories et sous-catégories ?
In the 1990s, the term Digital Marketing was first coined,[10]. With the debut of server/client architecture and the popularity of personal computers, the Customer Relationship Management (CRM) applications became a significant part of marketing technology.[citation needed] Fierce competition forced vendors to include more service into their softwares, for example, marketing, sales and service applications. Marketers were also able to own huge online customer data by eCRM softwares after the Internet was born. Companies could update the data of customer needs and obtain the priorities of their experience. This led to the first clickable banner ad being going live in 1994, which was the "You Will" campaign by AT&T and over the first four months of it going live, 44% of all people who saw it clicked on the ad [11].

Pour enrichir ses Knowledge Cards, Google puise dans plusieurs bases sémantiques, dont le CIA FactBook, Freebase, un site participatif de connexion sémantique du web, racheté en 2010, et bien sûr Wikipedia et wikidata. Google s’appuie également sur ses propres outils (Google Images ou Google Adresses), sur l’intelligence universelle (les données récoltées sur d’autres sites web, triées et filtrées par ses algorithmes de plus en plus performants) et le RankBrain (qui utilise l’intelligence artificielle).

CE COURS EN TENUE EN LANGUE ITALIENNE.4e édition - Les outils de communication numérique sont de plus en plus impliqués dans les stratégies de marketing et de communication, en effet ils nécessitent des compétences spécifiques. C'est pourquoi les professionnels capables de faire face à un contexte aussi vaste et en constante évolution sont de plus en plus demandés.
Contrairement à une pensée commune, certains moteurs de recherche tel que Google, n'utilisent pas un super ordinateur. A la place, c'est un réseau de très nombreux ordinateurs à capacités normales qui est utilisé. Les performances sont beaucoup plus notables. Pour faire une analogie, c'est comme si Google demandait à un groupe de 20 personnes de regarder l'index d'un livre chacun. C'est plus efficace que de demander à une seul personne (aussi brillante soit-elle) de lire seul l'index de chacun des 20 livres.
Des concours permettent aux référenceurs de comparer leurs résultats. L'objectif de ces concours est d'arriver en première place sur Google avec un mot-clé donné. Ces mots-clés sont généralement choisis avec précaution afin de ne pas interférer avec de véritables mots-clés utilisés dans d'autres contextes plus officiels. Exemples de mots-clés de précédents concours : mangeur de cigogne, sorcier glouton, chocoku, tiger l'osmose, cobraoupouaout, zurtouij, gollumelite, sentimancho, black hattitude, trafic organique, insdigbord, digmasbord, etc.
×