Fournissez l'ensemble des fonctionnalités sur tous les appareils. Les mobinautes s'attendent à bénéficier des mêmes fonctionnalités, comme les commentaires et les paiements, et du même contenu sur tous les appareils mobiles compatibles avec votre site Web. Outre le contenu textuel, assurez-vous que toutes les images et vidéos importantes sont intégrées et accessibles sur les appareils mobiles. Pour les moteurs de recherche, fournissez toutes les données structurées et les autres métadonnées, telles que titres, descriptions, éléments link et autres balises Meta, sur toutes les versions de vos pages.

Une fois les travaux d’optimisation du site web de votre entreprise entamés, il est important de vérifier le gain de visibilité que cela vous procure sur les principaux moteurs de recherche. En effet, tous les changements que vous apporterez à votre site web auront un impact sur votre positionnement dans les principaux moteurs de recherche. Sur l’internet, ces moteurs de recherche prendront plusieurs jours ou semaines (voir quelques mois parfois) pour s’ajuster aux modifications apportées à votre site web. Si vos travaux portent fruits, votre entreprise sera maintenant plus facile à trouver dans les résultats de recherche.
Non seulement la création de catégories et de noms de fichiers descriptifs pour les documents de votre site Web vous aide à mieux organiser ce dernier, mais cela peut aussi permettre de créer des URL plus simples et plus "conviviales" pour les personnes souhaitant créer un lien vers votre contenu. Les URL à rallonge ou complexes contenant peu de mots reconnaissables peuvent effrayer les visiteurs.

Ciblage précis : hors-ligne, les entreprises n’ont que des moyens limités de faire le suivi du comportement des clients. À l’aide des bons outils, le marketing numérique fournit une abondance de données. Chaque action effectuée par un client en ligne laisse une empreinte. Les données que vous obtenez sur vos clients peuvent vous servir à affiner vos messages de marketing pour répondre à leurs besoins.


Le Title-tag comprend le titre qui représentera le site Web sur les moteurs de recherche. L’internaute peut accéder directement au site Web via ce lien sous forme de titre. Une formulation courte, précise et probante s’avère essentielle pour obtenir un taux de clic à hauteur de vos ambitions. Le Title-Tag fait partie des facteurs de référencement Google et est pour cela pris en compte dans l’optimisation pour les moteurs de recherche On-page. Un titre unique devrait être associé à chaque URL et dans l’idéal, ce titre devrait mettre en avant le mot-clé principal du contenu.
Rédigez une description capable d'informer et d'intéresser les internautes qui voient votre balise Meta "description" en tant qu'extrait dans un résultat de recherche. Il n'existe pas de longueur maximale ou minimale pour le texte contenu dans une balise Meta "description", mais nous vous recommandons de faire en sorte qu'il soit suffisamment long pour figurer entièrement dans la Recherche (notez que les internautes peuvent voir des extraits de différentes tailles en fonction de leur recherche et de l'appareil qu'ils utilisent), et qu'il inclue toutes les informations pertinentes pour que les internautes sachent si la page pourra leur être utile.

Le référencement est toutefois une profession évoluant dans un cadre complexe. Ses techniques de plus en plus innovantes, intègrent évidemment des considérations nouvelles constituées sur le marketing, sur le relationnel avec les communautés, sur une veille patiente des évolutions, ainsi que sur une certaine imagination informatique et technique. Mais les enjeux commerciaux auxquels répondent les référenceurs peuvent être contraires aux enjeux économiques des moteurs de recherche, notamment ceux de Google.

Il faut savoir qu’il existe un très grand nombre d’entreprises présentes sur internet à travers leurs sites vitrine, blogs et sites marchands. Il est donc impératif de se faire remarquer pour débaucher des clients. Dans cette perspective, les moteurs de recherches sont incontournables. Une entreprise qui veut se faire connaître par le plus grand nombre d’internautes possibles se doit d’être présente dans les premières pages de résultats lorsqu’un internaute fait des recherches relatives aux produits et services qu’elle fournit. C’est cela le référencement SEO. Il existe des techniques et outils adéquats pour y arriver. Le but est de booster le plus possible la visibilité d’un site web sur internet. Il faudra, dans la même perspective, booster aussi la présence de l’entreprise sur les réseaux sociaux. On parle dans ce cas de référencement SMO. Les outils et procédés pour le faire existent en grand nombre.

Nous avons en effet été habitués par Google aux améliorations itératives et ce depuis que le moteur de recherche existe, mais également ses autres services, selon un principe éprouvé de « beta permanente ». Cette annonce officielle est de mémoire la première qui semble présenter les nouveautés non plus comme une étape mais comme une sorte d’aboutissement qui clôturerait une époque épique d’une décennie pendant laquelle tout le web que nous connaissons fut inventé, en grande partie grâce ou avec Google.
Super l´article! Je like! J´accorde particulièrement beaucoup d´importance aux règles 8 et 9 sur les link et le contenu. Mine de rien c´est quand même le contenu qui fait la qualité du site et sa valeur. En gros le contenu doit être bon et orienté et lecteur et seo! Un ptit challenge en soi, surtout pour la redac! Là c´est chacun sa solution, plateforme web, freelance, malgache ou étudiant =)
Pas si sûr quand on lit sur le billet en question juste en dessous : « There are some penalties that are related to the idea of having the same content as another site—for example, if you’re scraping content from other sites and republishing it, or if you republish content without adding any additional value. These tactics are clearly outlined (and discouraged) in our Webmaster Guidelines:
Plus vous serez placés haut dans les moteurs de recherches, plus vous aurez du trafic sur votre page ! La société Médiative a effectué une enquête sur le comportement des internautes face à une page de résultats Google. Cette analyse se base sur la méthode de l’eye-tracking. L’eye-tracking est un procédé qui identifie les mouvements des yeux et ce qui attire leur attention. Ceci peut se faire sur une affiche publicitaire ou une page de journal par exemple. Concernant l’eye-tracking et une page de résultats Google, voici ce qui en ressort.

Chaque page de résultats de recherche Google (SERP) présente un ensemble d’éléments jugés pertinents par rapport à la requête formulée par l’internaute. Comprendre comment Google interprète et classe les contenus et données des sites web indexés pour fournir la meilleure réponse à une question / recherche est indispensable pour améliorer la visibilité de son site dans les SERPs.
Another disadvantage is that even an individual or small group of people can harm image of an established brand. For instance Dopplegnager is a term that is used to disapprove an image about a certain brand that is spread by anti-brand activists, bloggers, and opinion leaders. The word Doppelganger is a combination of two German words Doppel (double) and Ganger (walker), thus it means double walker or as in English it is said alter ego. Generally brand creates images for itself to emotionally appeal to their customers. However some would disagree with this image and make alterations to this image and present in funny or cynical way, hence distorting the brand image, hence creating a Doppelganger image, blog or content (Rindfleisch, 2016).
Les optimiseurs de référencement auprès des moteurs de recherche utilisent ces informations pour choisir le meilleur moyen d’aborder l’optimisation des sites Web. Pour certains sites, renforcer la visibilité pour certains moteurs de recherche n’implique le plus souvent que des améliorations mineures du contenu, tandis que pour d’autres, cela peut nécessiter une refonte à plus grande échelle du site. Les moteurs de recherche modernes tiennent compte de la structure de votre site Web ainsi que de la qualité de son contenu. En fait, les algorithmes de Google prennent en considération l’expérience perçue d’un utilisateur de votre site pendant sa navigation pour décider de son classement dans ses résultats.

Nous aurons l’occasion de revenir sur Wikipedia pour expliquer comment fonctionne cette encyclopédie très particulière ; en attendant, un constat s’impose : Google ne classe pas les résultats en fonction de critères qualitatifs ou quantitatifs ayant cours, par exemple, dans la presse ou l’édition. Il est vraisemblable que, selon ces critères, d’autres résultats seraient arrivés en tête.
Votre entreprise doit offrir la même qualité d'expérience utilisateur sur mobile et sur ordinateur. Pour le confort des utilisateurs sur mobile, un site web au design adaptatif est incontournable. Les formulaires de génération de leads doivent être abrégés afin de permettre aux visiteurs de télécharger facilement du contenu sur mobile. Les images publiées sur les réseaux sociaux doivent être adaptées à un affichage sur mobile : sur un petit écran, le texte risque d'être tronqué.
La plupart des liens vers votre site seront ajoutés progressivement, à mesure que les internautes découvriront votre contenu par l'intermédiaire de la recherche ou par d'autres moyens et utiliseront des liens vers lui, mais nous comprenons que vous souhaitiez faire connaître le travail que vous avez fourni pour le créer. Si vous faites la promotion de votre nouveau contenu efficacement, les personnes intéressées par le sujet le découvriront plus rapidement. Comme pour la plupart des points abordés dans ce document, appliquer ces recommandations à l'extrême pourrait en réalité nuire à la réputation de votre site.
La publication d’articles de commentaires sur les réseaux sociaux des autres, les forums publics, les espaces commentaires des magazines électroniques et autres blogs sur des sites. Tout ceci contribue au rayonnement direct, mais est aussi pris en compte par les moteurs de recherche, ce qui contribue à l’amélioration du positionnement dans leurs résultats.
Actus (19) Blog (3) Branding (11) Communication (18) Content marketing (29) Content Marketing (2) Design (1) e-commerce (2) Emailing (5) Entreprendre (34) Facebook (5) Formation (1) Google (6) Inbound Marketing (7) Inbound Marketing (2) Lexi-C (27) LinkedIn (10) Marketing (39) Mobile marketing (5) Non classé (3) Outils (3) Outils de communication (3) Outils de curation (1) Outils de partage (4) Outils de productivité (7) Outils de veille (2) Outils éditoriaux (2) Outils graphiques (8) Outils réseaux (1) Outils SEO (2) Outils site web (2) outils social media (1) Prati-C (4) Publicité (4) Référencement (12) Réseaux sociaux (17) Retail Marketing (1) RGPD (1) Storytelling (6) Stratégi-C (36) Street marketing (5) Travail (1) Twitter (1) Veille (4) Vente (12) Visual marketing (6) Web (25) Webdesign (3) Webmarketing (1) Wordpress (1)

Le métier de référenceur, encore récent, ne bénéficie pas encore d'un cursus type, à tel point qu'à l'heure actuelle ce poste peut être occupé après des formations et des carrières multiples. On trouve 3 grands types de profils : le référenceur « technique » (souvent issu d'une formation en informatique ou en ingénierie), le référenceur « éditorial » (pas de cursus dédié mais qui demande une sensibilité à l'écriture) et le référenceur « marketing » (souvent issu d'études commerciales ou en communication et marketing).

×