Est-il toujours une très bonne idée pour vous de garder un bon oeil sur vos sites Web, et de les  surveiller au moins trimestriellement. Réglage et oubli veilleront à ce que votre site va tomber comme. Si vous ne gardez pas vos sites Web à jour et à l’écoute ils seront également  rendu à ces sites Web qui ne tiennent tous leurs plugins, les paramètres et le courant de contenu.
Google vient d’annoncer un de ses changements les plus importants depuis son lancement : la recherche universelle (Google Universal Search ou Blended Search). En quelques mots : au lieu d’afficher uniquement des résultats issus de la recherche web classique (des pages web au format texte ou assimilé), Google affiche désormais aussi des résultats issus de ses moteurs de recherche spécialisés (dits verticaux) comme par exemple l’actualité, les images ou les vidéos (et bien d’autres services de recherche Google).
La recherche Web Google, née en 1998, est arrivée au moment idéal. En effet, à l’aube du 21e siècle, le nombre de sites eb a explosé : face à un tel flux d’informations, il devenait de plus difficile de trouver le contenu dont on avait besoin. Google a voulu trouver une solution à ce problème, en s’appuyant sur l’algorithme Page-Rank, développé par Larry Page et Sergey Brin.
En moins de 20 ans, Google est passée du rang de petite entreprise confidentielle employant une poignée de salariés à celui d’empire mondial. Outre ses projets dans d’innombrables autres secteurs, Google est sans conteste le leader des moteurs de recherche en ligne. Depuis la mise en ligne de la recherche Google en 1998, l’entreprise est devenue l’une des plus côtées au monde. Son objectif est toujours resté le même : afficher les résultats de recherche les plus pertinents pour l’utilisateur. Mais les besoins des utilisateurs de Google ont évolué, et proposent de nouveaux défis pour la recherche elle-même. Si l’on compare la première version de Google avec ses fonctionnalités et ses caractéristiques actuelles, beaucoup de choses ont effectivement changé. Voici un aperçu des prinicipaux changements de la liste des résultats Google depuis sa création jusqu’à nos jours.
A l’aide de l’attribut « nofollow », on peut spécifier à Google de ne pas prendre en compte la cible des liens de votre page afin de ne pas influencer son référencement.  Pour ce faire, l’attribut rel="nofollow"  est ajouté au lien dans le code HTML. Lorsque Google a introduit cet attribut en 2005, on réclamait aux Webmasters de marquer les liens qui n’étaient pas de nature rédactionnelle par l’attribut « nofollow ». Ce faisant, toute manipulation de profil de backlinks devrait être impossible et le spam de liens, qui était une pratique répandue autrefois, s’est donc endigué. En règle générale, les liens nofollow ont aujourd’hui un profil de liens naturel et ils sont ainsi pris en compte dans l’analyse SEO.  

Au cours des derniers mois, Google a unifié l’interface de la plupart de ses services en ligne, avec notamment une barre de navigation noire située tout en haut des pages, permettant d’accéder aux principaux services. Google présente une nouvelle version qui va remplacer cette barre par un menu déroulant situé sur le logo Google. A cette occasion, Google a ressorti des captures d’écran de sa page d’accueil, montrant l’évolution de son ergonomie.
 L’adresse du site web, en vert : c’est peut-être le plus important à observer. Cela vous renseigne immédiatement sur l’origine de l’information : est-ce un site perso, un site commercial, une page suisse, canadienne, institutionnelle, etc. Sans préjuger d’une quelconque association a priori entre la fiabilité d’une information et son origine, il importe toutefois de prendre l’habitude de regarder systématiquement l’adresse pour essayer de répondre le plus tôt possible à la question : qui me parle ?
However, the SERP of major search engines, like Google, Yahoo!, and Bing, may include many different types of enhanced results (organic search and sponsored) such as rich snippets, images, maps, definitions, answer boxes, videos or suggested search refinements. A recent study revealed that 97% of queries in Google returned at least one rich feature.[2]
Le référencement se manipule de différentes façons, qualifiées notamment de « white hat » et « black-hat ». La base du référencement white hat cherche à créer un contenu de qualité, pertinent pour l'utilisateur. La base du black hat utilise tous les moyens disponibles, quitte à courir le risque de voir son site retiré de l'index de Google ou d'un autre moteur de recherche.
L’optimisation pour les moteurs de recherche, référencement naturel ou SEO (pour search engine optimization), est un ensemble de techniques visant à optimiser la visibilité d'une page web dans les résultats de recherche (les SERP, pour Search Engine Result Pages). Ces techniques cherchent à améliorer la compréhension de la thématique et du contenu d'une ou de l'ensemble des pages d'un site web par les robots d'indexation, et à augmenter le trafic naturel (organique) du site, ce qui résulte généralement à une meilleure visibilité de l'entreprise ainsi qu'à une augmentation du chiffre d'affaires.
×