La méthodologie de l'enseignement Harbour.Space combine de façon unique une solide formation académique en études commerciales, finance, comptabilité, marketing, et de la stratégie avec un en profondeur et de la connaissance numérique spécifique à la vidéo en ligne, mobile, médias sociaux, virales, et des données marketing axée. Vous serez également un témoin quotidien des dernières innovations de Google, Facebook, Twitter, Netflix, et d'autres grandes sociétés technologiques.... [-]

Un spécialiste de l'optimisation du référencement, ou référenceur, est une personne formée pour améliorer la visibilité de votre site dans les moteurs de recherche. En suivant ce guide, vous devriez parvenir à optimiser convenablement votre site. Vous pouvez en outre envisager de faire appel à un référenceur, qui pourra vous aider à vérifier vos pages.


Les algorithmes des moteurs de recherche évaluent la pertinence de votre page par rapport aux mots clés que vous avez fournis en les comparant à son contenu. Par exemple, si vous vendez des « widgets » sur votre site, mais que vous ne mentionnez pas « widgets » dans le texte de la page, vous ne donnez pas beaucoup de matière aux moteurs de recherche. Assurez-vous aussi de ne pas spammer les moteurs de recherche en répétant à l’infini les mêmes mots clés.

Utilisez vos mots-clés une fois dans le titre, une fois dans la balise « description », une fois dans l’en-tête, une fois dans l’URL de la page, une fois en gras, une fois en italique, une fois dans la balise « ALT » d’une photo et une fois dans les premières lignes de votre texte. Faites-les figurer une fois en phonétique. Les moteurs de recherche utilisent de plus en plus la correction automatique avant indexation et un nombre croissant d’internautes saisissent leurs requêtes en phonétique pure.


Actus (19) Blog (3) Branding (11) Communication (18) Content marketing (29) Content Marketing (2) Design (1) e-commerce (2) Emailing (5) Entreprendre (34) Facebook (5) Formation (1) Google (6) Inbound Marketing (7) Inbound Marketing (2) Lexi-C (27) LinkedIn (10) Marketing (39) Mobile marketing (5) Non classé (3) Outils (3) Outils de communication (3) Outils de curation (1) Outils de partage (4) Outils de productivité (7) Outils de veille (2) Outils éditoriaux (2) Outils graphiques (8) Outils réseaux (1) Outils SEO (2) Outils site web (2) outils social media (1) Prati-C (4) Publicité (4) Référencement (12) Réseaux sociaux (17) Retail Marketing (1) RGPD (1) Storytelling (6) Stratégi-C (36) Street marketing (5) Travail (1) Twitter (1) Veille (4) Vente (12) Visual marketing (6) Web (25) Webdesign (3) Webmarketing (1) Wordpress (1)
Les sites construits via des plate-formes Internet et qui reposent sur des bases de données peuvent être une entrave importante à l’indexation de votre contenu. Les bases de données peuvent même anéantir totalement les chances d'un site, surtout s’il est de taille modeste. Généralement, elles ne permettent pas de créer des pages uniques multiples. Elles génèrent également des URL complexes que les moteurs de recherche ne parviennent pas à atteindre ; même la création des site maps devient une tâche extrêmement ardue. Par exemple, une URL qui comporte les symboles « & » ou « ? » peut dans le meilleur des cas entraver l’accès des robots des moteurs de recherche, et dans le pire des cas leur bloquer tout accès.
Une croyance répandue au sujet du SEO est que l’important pour un site web est d’avoir le plus grand nombre de liens pointant vers notre site afin d’être bien indexé par les moteurs de recherche. Sachez que ceci est faux. L’important n’est pas la quantité de liens pointant vers votre site, mais bien la qualité de ces liens. Par qualité, on entend un nombre de facteurs dont l’âge du nom de domaine, la crédibilité du site dans les moteurs de recherche, son page rank, etc. Bref, assurez-vous de faire des partenariats de liens avec des sites de qualité et qui sont crédibles auprès des moteurs de recherche et non viser tout simplement la quantité de liens.
Les balises meta (meta tags en anglais) peuvent avoir plusieurs rôles : indiquer le titre de la page et fournir un résumé de son contenu, informer les robots sur certains détails du site, comme la langue utilisée, le type de document consulté, le codage de caractères utilisé, l'auteur de la page, etc4. Néanmoins, elles ne jouent pas de rôle pour l'amélioration du positionnement, en tout cas pas chez Google5. Elles peuvent également servir à rediriger automatiquement les navigateurs vers une autre page, à interdire la mise en cache ou l'indexation de la page par les moteurs. Le code meta (qui respecte le Hypertext Markup Language) est le suivant (il se situe entre les balise et au début de la page donc) :
×