Cross-platform measurement: The number of marketing channels continues to expand, as measurement practices are growing in complexity. A cross-platform view must be used to unify audience measurement and media planning. Market researchers need to understand how the Omni-channel affects consumer's behaviour, although when advertisements are on a consumer's device this does not get measured. Significant aspects to cross-platform measurement involves de-duplication and understanding that you have reached an incremental level with another platform, rather than delivering more impressions against people that have previously been reached (Whiteside, 2016).[42] An example is ‘ESPN and comScore partnered on Project Blueprint discovering the sports broadcaster achieved a 21% increase in unduplicated daily reach thanks to digital advertising’ (Whiteside, 2016).[42] Television and radio industries are the electronic media, which competes with digital and other technological advertising. Yet television advertising is not directly competing with online digital advertising due to being able to cross platform with digital technology. Radio also gains power through cross platforms, in online streaming content. Television and radio continue to persuade and affect the audience, across multiple platforms (Fill, Hughes, & De Franceso, 2013).[45]
Le géant du moteur de recherche teste actuellement des modifications visuelles et structurelles. Il semble que la version bureau soit encore plus adaptée aux résultats de recherche sur mobile. La nouvelle identité visuelle confère au bureau une présentation mobile typique, dans laquelle la colonne de droite est utilisée seulement pour des cas particuliers. Dans la mesure où les écrans de bureau sont beaucoup plus larges que ceux des appareils mobiles, l’effet parait inhabituel à première vue. Cet affichage plus étroit a notamment pour conséquence de déplacer le cadre du Knowledge Graph en-dessous des résultats de recherche. Ceci rend l’accès aux résultats plus long, dans la mesure où l’utilisateur doit les faire défiler davantage et voit plus d’espace blanc sur son écran.
With the advent of portable devices, smartphones, and wearable devices, watches and various sensors, these provide ever more contextual dimensions for consumer and advertiser to refine and maximize relevancy using such additional factors that may be gleaned like: a person's relative health, wealth, and various other status, time of day, personal habits, mobility, location, weather, and nearby services and opportunities, whether urban or suburban, like events, food, recreation, and business. Social context and crowd sourcing influences can also be pertinent factors.
Les utilisateurs peuvent entrer les mots-clés directement dans les moteurs de recherche verticaux, destinés à apporter des résultats pour des thèmes ou des domaines d’application particuliers. Mais Google intègre également les résultats des moteurs de recherche verticaux dans ses SERP Google lorsqu’ils correspondent à la demande de l’utilisateur. En plus de ceux déjà cités, Google intègre d’autres thèmes de recherche spécifiques, comme les résultats sportifs, la météo, des informations concernant des vols et des applications. Il existe même une fonction permettant aux utilisateurs de parcourir une base de données des brevets internationaux.
Actus (19) Blog (3) Branding (11) Communication (18) Content marketing (29) Content Marketing (2) Design (1) e-commerce (2) Emailing (5) Entreprendre (34) Facebook (5) Formation (1) Google (6) Inbound Marketing (7) Inbound Marketing (2) Lexi-C (27) LinkedIn (10) Marketing (39) Mobile marketing (5) Non classé (3) Outils (3) Outils de communication (3) Outils de curation (1) Outils de partage (4) Outils de productivité (7) Outils de veille (2) Outils éditoriaux (2) Outils graphiques (8) Outils réseaux (1) Outils SEO (2) Outils site web (2) outils social media (1) Prati-C (4) Publicité (4) Référencement (12) Réseaux sociaux (17) Retail Marketing (1) RGPD (1) Storytelling (6) Stratégi-C (36) Street marketing (5) Travail (1) Twitter (1) Veille (4) Vente (12) Visual marketing (6) Web (25) Webdesign (3) Webmarketing (1) Wordpress (1)
Au-delà du cas Uber, quelle est l'ampleur réelle de ces arnaques ? Difficile à évaluer. En France, on sait juste que la fraude en ligne sur les cartes bancaires a atteint 266 millions d'euros l'an dernier, selon l'Observatoire de la sécurité des moyens de paiement. Pas vraiment étonnant : “Plus de 75% des sites, et pas seulement ceux des e-commerçants, sont mal protégés face aux attaques, qui sont de plus en plus nombreuses et mieux ciblées”, relève Julie Gommes, consultante au sein d'un groupe américain de cybersécurité. Plus surprenant, la volonté des e-commerçants de maximiser leur chiffre d'affaires, qui expliquerait la vulnérabilité de leurs plates-formes, au grand dam de leurs propres responsables sécurité. “De façon assez franche, certains nous ont confié être impuissants face à l'impératif édicté par leur direction de fluidifier à l'extrême le parcours client, notamment en proposant l'achat en un clic”, remarquent Mathieu Sené et Bertrand Pineau, auteurs du Livre blanc de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) sur le sujet.
Ceci permet une meilleure séparation visuelle de chaque résultat. L’utilisateur accède à une meilleure vue d’ensemble, notamment grâce à plus d’images, aux liens de catégories, etc. On ne sait pas encore si Google mettra cette version en place pour tous les utilisateurs à l’issue de la phase de test. De plus, Google a présenté récemment ses cartes enrichies pour la version mobile.
Utilisez vos mots-clés une fois dans le titre, une fois dans la balise « description », une fois dans l’en-tête, une fois dans l’URL de la page, une fois en gras, une fois en italique, une fois dans la balise « ALT » d’une photo et une fois dans les premières lignes de votre texte. Faites-les figurer une fois en phonétique. Les moteurs de recherche utilisent de plus en plus la correction automatique avant indexation et un nombre croissant d’internautes saisissent leurs requêtes en phonétique pure.
Le type de contenu à créer dépend des besoins spécifiques de votre audience à chaque étape du parcours d'achat. Commencez par créer des buyer personas (avec ces modèles gratuits par exemple) pour identifier les objectifs et les défis de votre audience qui sont en lien avec votre activité. Fondamentalement, le contenu digital créé doit soutenir ces objectifs et aider à résoudre ces problèmes.
Quelques techniques white hat consistent à optimiser ses pages en utilisant des mots-clés pertinents et en faisant du « link-building », c'est-à-dire de créer un contenu de qualité sur différents blogs ou annuaires pour obtenir un « backlink ». En matière de White hat, le Guide d’optimisation pour le référencement édité par Google est une bonne source d'information10. Quelques techniques black hat consistaient à acheter des liens en masse ou à cacher du texte en le rendant de la même couleur que l'arrière-plan ou en lui donnant un attribut transparent. Néanmoins, Google ne prend maintenant plus en compte ces liens « cachés », et va jusqu'à les pénaliser s'ils n'ont pas été désavoués11.
Dans sa plus simple expression, faire le référencement naturel d’un site web consiste à mentionner ce dernier le plus souvent possible à travers l’internet. Si on regarde plus en détails, ce n’est pas toutes les mentions qui ont le même poids. En effet, plusieurs facteurs peuvent influencer l’impact d’une mention de votre entreprise sur le référencement naturel de son site web. Il est alors préférable d’avoir une base de connaissances appropriées afin de mettre les efforts sur les activités qui seront les plus rentables prioritairement.
En général, le paiement est effectué lorsque l’internaute clique sur l’annonce publicitaire de l’hébergeur. Toutefois, dans certains cas, l’annonceur et l’hébergeur se mettent d’accord pour ne payer ce dernier qu’après un second clic réalisé par l’internaute sur le site de destination. Cette technique permet de s’assurer que le clic vient réellement d’un internaute intéressé par le site. Dans ce cas, la méthode s’appelle système de double clic.
Le CPC consiste en quelque sorte à louer un espace publicitaire en faisant appel à un hébergeur, site Internet ou moteur de recherche. L’annonceur va demander à avoir un espace publicitaire sur le domaine de l’hébergeur. Pour rémunérer ce dernier, il doit le faire en fonction du nombre de fois où l’annonce est cliquée par un internaute. Ainsi, l’annonceur doit payer l’hébergeur à chaque clic sur le lien publicitaire.

Nous proposons deux types de comptes : le Compte Personnel et le Compte Business. A moins qu'il n'en soit convenu autrement, vous ne pouvez pas être titulaire de plus d'un Compte Personnel ou Business. En ouvrant un Compte Business et en acceptant les termes et conditions décrits dans le présent Contrat, vous reconnaissez que vous ne créez pas le compte principalement à des fins personnelles ou familiales.

Quelques techniques white hat consistent à optimiser ses pages en utilisant des mots-clés pertinents et en faisant du « link-building », c'est-à-dire de créer un contenu de qualité sur différents blogs ou annuaires pour obtenir un « backlink ». En matière de White hat, le Guide d’optimisation pour le référencement édité par Google est une bonne source d'information10. Quelques techniques black hat consistaient à acheter des liens en masse ou à cacher du texte en le rendant de la même couleur que l'arrière-plan ou en lui donnant un attribut transparent. Néanmoins, Google ne prend maintenant plus en compte ces liens « cachés », et va jusqu'à les pénaliser s'ils n'ont pas été désavoués11.
×