L’entreprise créera alors un contenu marketing spécifique selon un produit ou un service en traitant des problématiques autour de celui-ci. Le but étant que le consommateur trouve facilement le produit / service dont il a besoin grâce au contenu diffusé, où que le contenu arrive au bon moment selon des scénarios établis en amont via des solutions de marketing automation.
Cela fait référence aux ressources numériques dont votre marque ou votre entreprise est propriétaire, qu’il s’agisse de votre site web, de vos profils sur les réseaux sociaux, de votre contenu ou de vos images. Ces médias appartiennent à votre entreprise. Cela peut inclure du contenu hors site que vous possédez, mais qui n’est pas hébergé sur votre site internet, comme un blog publié sur Le Monde, par exemple.
Il faut vraiment que vous vous serviez de votre bon sens. Asseyez-vous une minute et réfléchissez. « Que rechercherait une personne pour pouvoir tomber sur mon site ? Quelle recherche ferais-je pour le trouver ? » Essayez d’entrer des phrases dans votre outil à mots clés pour trouver de nouvelles idées, ainsi que les phrases les plus recherchées sur le Net. Ne vous fiez pas à 100 % aux nombres générés par ce genre d’outils, ils sont rarement exacts. Vous pouvez cependant vous servir de ces outils pour vous faire une idée de nouveaux mots clés, trouver des schémas d’utilisateurs et plein d’autres choses pour faire des recoupements.
Google a lancé le 30/03/2011 une nouvelle fonctionnalité dans son moteur de recherche : la possibilité pour les utilisateurs d’indiquer les sites qu’ils aiment (ou plus précisément les pages). Il leur suffit pour cela de cliquer sur un bouton intitulé « +1 », situé à côté de chaque résultat de recherche (et de publicité AdWords). Ce bouton ressemble fortement au bouton Like de Facebook, mais est-ce vraiment la même chose ? Quel va être l’impact pour le référencement ? C’est sans doute bien l’avènement de la recherche sociale. Explications…
Le thème de l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO pour Search Engine Optimization) est complexe: on trouve en effet de nombreux termes techniques provenant de différents domaines au sein de cette discipline du référencement Web. En tant que débutant dans le domaine, les notions comme celles de jus de référencement, SERPs ou liens-retour ne parlent pas d’elles-mêmes. Découvrez ci-dessous un lexique SEO réunissant les termes les plus importants à connaître dans la discipline du référencement Web.

Vos objectifs marketing doivent toujours être liés aux objectifs fondamentaux de l’entreprise. Par exemple, si l’objectif de votre entreprise est d’augmenter vos revenus en ligne de 20%, votre but en terme de marketing pourrait être de générer 50% de prospects supplémentaires depuis le site web par rapport à l’année dernière pour contribuer à ce succès.
Aussi appelé e-marketing ou encore marketing numérique, le marketing digital regroupe toutes les pratiques marketing utilisées sur les supports et canaux digitaux. En général, il est assimilé à tout ce qui se rapproche de près ou de loin à Internet : on parle alors de webmarketing ou de cybermarketing. Avec le temps et l’avancée de la technologie, son périmètre d’intervention s’est cependant élargi. Aujourd’hui, d’autres médias sont également prisés, entre autres les applications mobiles et les jeux vidéo. A chaque nouvelle tendance, les spécialistes en marketing sont contraints de revoir leurs méthodes de travail. Il semble donc difficile de donner une liste exhaustive des différents domaines sur lesquels se base le marketing digital.
As digital marketing continues to grow and develop, brands take great advantage of using technology and the Internet as a successful way to communicate with its clients and allows them to increase the reach of who they can interact with and how they go about doing so,.[2] There are however disadvantages that are not commonly looked into due to how much a business relies on it. It is important for marketers to take into consideration both advantages and disadvantages of digital marketing when considering their marketing strategy and business goals.
Avant de terminer ce billet, je souhaiterais vous indiquer que vous pouvez désormais enregistrer votre page Facebook directement sur le portail de Socialbakers.com grâce à cet outil. Par ailleurs, l’entreprise propose désormais des statistiques pour d’autres médias sociaux dont Youtube. Si vous gérez ou si vous connaissez la chaîne Youtube d’une marque populaire, je vous invite à indiquer son URL dans les commentaires. Merci d’avance pour votre participation :)
By using Internet platforms, businesses can create competitive advantage through various means. To reach the maximum potential of digital marketing, firms use social media as its main tool to create a channel of information. Through this a business can create a system in which they are able to pinpoint behavioral patterns of clients and feedback on their needs.[30] This means of content has shown to have a larger impingement on those who have a long-standing relationship with the firm and with consumers who are relatively active social media users. Relative to this, creating a social media page will further increase relation quality between new consumers and existing consumers as well as consistent brand reinforcement therefore improving brand awareness resulting in a possible rise for consumers up the Brand Awareness Pyramid.[31] Although there may be inconstancy with product images;[32] maintaining a successful social media presence requires a business to be consistent in interactions through creating a two way feed of information; firms consider their content based on the feedback received through this channel, this is a result of the environment being dynamic due to the global nature of the internet.[29] Effective use of digital marketing can result in relatively lowered costs in relation to traditional means of marketing; Lowered external service costs, advertising costs, promotion costs, processing costs, interface design costs and control costs.[32]
L'optimisation pour les moteurs de recherche est un domaine difficile à quantifier en termes de résultats, puisque les algorithmes changent sans cesse. De nombreux spécialistes SEO tentent d’examiner le fonctionnement des moteurs de recherches en faisant appel à des techniques d’ingénierie inverse. Ces experts ont identifié de 50 à 100 facteurs de pertinence (sur un total de plus 300 selon les estimations de la communauté SEO) et tentent des corrélations entre ces facteurs et le positionnement dans les pages de résultat. Néanmoins, ces corrélations ne prouvent pas toujours une réelle causalité, et le nombre de facteurs, leurs pondérations, interactions et évolutions rendent ces calculs trop complexes pour permettre une compréhension exacte du fonctionnement algorithmique. Un certain nombre de leviers permettent tout de même de faire une différence dans le référencement :
×