Les robots adorent le texte! C’est en fait leur principal moyen de subsistance. Le but d’avoir une architecture impeccable est de fournir du texte et du contenu multimédia aux robots dans une forme simple et facile à lire. Les spécialistes de la technologie de l’information doivent travailler en étroite collaboration avec les personnes responsables de l’optimisation dans les moteurs de recherche. Ensemble, ils créeront une architecture Web qui fournira aux moteurs de recherche un accès à du contenu texte dans un design proactif axé sur l’utilisateur.
LOGICIELS D'ENTREPRISE : UNE TRANSFORMATION PROFONDE - Licences logicielles : éditeurs/entreprises, le clash ! - La 5G sort des labos - Windows Subsystem for Linux - Recherche désespérément ingénieurs système - 3 solutions pour booster le réseau WiFi - Rencontre avec Serge Tisseron : nous devons savoir à tout moment avec qui/quoi nous interagissons...

Pour élaborer votre stratégie de webmarketing, vous devez décider du contenu qui vous aidera à atteindre vos objectifs. Si votre objectif est de générer 50% de prospects supplémentaires via le site web par rapport à l’année dernière, il est peu probable que votre page « À propos » soit incluse dans votre stratégie, à moins que cette page ne soit déjà un générateur de chiffre d’affaire.
D’un point de vue SEO, la fréquence à laquelle vous utilisez vos mots-clés dans vos pages Web est très importante pour votre classement. On dit qu’une densité en mots-clés entre 1 et 2% est idéale pour améliorer votre classement. Qu’est-ce que ça veut dire? Une densité de 2% veut dire que le même mot-clé apparait 2 fois par 100 mots au total. Donc, pour chaque 100 mots, vous pouvez optimiser votre page Web en ajoutant le même mot-clé jusqu’à 1.9 fois. Une densité plus grande que 1.9% pourrait être considérée comme du Web spam.
Les balises meta (meta tags en anglais) peuvent avoir plusieurs rôles : indiquer le titre de la page et fournir un résumé de son contenu, informer les robots sur certains détails du site, comme la langue utilisée, le type de document consulté, le codage de caractères utilisé, l'auteur de la page, etc4. Néanmoins, elles ne jouent pas de rôle pour l'amélioration du positionnement, en tout cas pas chez Google5. Elles peuvent également servir à rediriger automatiquement les navigateurs vers une autre page, à interdire la mise en cache ou l'indexation de la page par les moteurs. Le code meta (qui respecte le Hypertext Markup Language) est le suivant (il se situe entre les balise et au début de la page donc) :
×