D’abord limitée aux usages rattachés à Internet, la définition du marketing digital a évolué pour englober les technologies innovantes (smartphones, tablettes tactiles, applications mobiles, plateformes de partage de vidéos, réseaux sociaux…) ainsi que les nouveaux usages relatifs à ces technologies (navigation sur Internet depuis des terminaux mobiles, recherches locales, recherches vocales, etc.), au gré de leur surgissement.

Les moteurs de recherche ont subi une véritable évolution, (voir une révolution pour certains) ces dernières années depuis l’avènement de Google. En matière d’optimisation pour les moteurs de recherche, les changements sont encore plus fondamentaux. Désormais l’indexation via des annuaires s’oppose à l’indexation basée sur des robots. Il a longtemps été essentiel de figurer dans des annuaires de qualité pour obtenir du trafic depuis les moteurs de recherche. Les annuaires semblent avoir à présent atteint leur « date de péremption » en termes de trafic direct, mais Google et Yahoo attachent encore une grande importance à leurs liens. Figurer dans les listings de DMOZ et des annuaires de Yahoo ajoute de la crédibilité à votre site.
Le marketing mobile est un pilier du marketing digital. En effet, le mobile représente 60 % du temps consacré à la consultation de contenu en ligne, contre 40 % pour les ordinateurs. Il est donc impératif d'optimiser vos publicités, vos pages web, les images publiées sur les réseaux sociaux et les autres éléments de votre présence en ligne pour mobile. Si votre entreprise dispose d'une application mobile qui permet aux utilisateurs d'interagir avec la marque ou d'acheter des produits, elle relève elle aussi du marketing digital.
C’est sans doute celle qui fait traduit le marketing digital, car il met en évidence la vie quotidienne des consommateurs. Vous emportez votre smartphone avec vous tous les jours. Et avec ces petites babioles, vous effectuez vos recherches, vous vous renseignez sur telle ou telle offre susceptible de résoudre vos problématiques. Les annonceurs doivent donc avoir le premier réflexe que le marketing digital commence par le mobile marketing, c’est-à-dire, de traiter les clients convenablement, de centraliser les actions de communication. Il faut alors ajouter d’autres dimensions telles que la géolocalisation, les applis mobiles, etc.

L’objectif de Google, dans sa poursuite de la recherche universelle, repose sur une idée centrale: toujours procurer les meilleurs résultats, indépendamment du type de contenu. Le seul postulat de départ est que ces résultats sont forcément disponibles, quelque part sur le Web. Dans le même temps, l’idée est de faciliter la recherche pour les utilisateurs. C’est dans ce but qu’ont été créés ces dernières années de nouvelles caractéristiques et fonctionnalités :


Flyers et prospectusUn Flyers ou Prospectus est utilisé pour plusieurs/différents objectifs dont on peut citer quelques uns : présentation de votre société (corporate) en générale ou pour un événement ou emplacement spécifique, une bref présentation de vos services et/ou produits, présentation d’une nouveauté… Format Ce qui nous conseillons nos clients c’est de bien choisir le format […]
Vous décidez donc de mobiliser toutes vos connaissances d’expert pour écrire un article sur l’étoile la plus proche du système solaire : Proxima Centauri (390 recherches mensuelles) : comment elle a été découverte, ses caractéristiques, quand et comment l’observer, etc. Votre article est long, très bien sourcé, illustré, il est bien meilleur que celui de Wikipédia. Vous le publiez sur votre blog. Malheureusement, rien ne vous assure que vous attirerez beaucoup de visites car…

Les changements des résultats de recherche Google ont bien entendu des répercussions sur l‘optimisation du référencement par les moteurs de recherche. L’une des tâches les plus répétitives du SEO est d’adapter la longueur des titres et des descriptions pour optimiser leur affichage dans les résultats de recherche Google. En mai 2016, pour la première fois, des tests ont été effectués avec des textes plus longs dans les SERP. Si ce changement dans les descriptions devient effectif pour tous les utilisateurs, les opérateurs de sites Web auront beaucoup à faire pour tirer profit de cet espace disponible : il serait notamment envisageable de l’utiliser pour inclure davantage d’appels à l’action.

Ces pages évoluent fréquemment et très régulièrement, car Google apporte sans cesse de nouvelles fonctionnalités. Ce dernier réalise un grand nombre de tests afin d’augmenter sa rentabilité. En effet depuis quelques mois, les pages de résultats qui auparavant étaient figées à 10 résultats naturels varient de plus en plus et aujourd’hui pratiquement 20 % des recherches ne font apparaître que 7 résultats naturels. Les résultats naturels sont remplacés soit par des publicités payantes (Google adwords) soit par Google shopping, Google map ou autre insertion.
4. Une partie des comptes piratés se sont retrouvés en vente sur le Dark Net, où des petits malins indélicats pouvaient les acheter entre 1 et 5 dollars pièce. Uber n'a pas été la seule victime. Des milliers de comptes LinkedIn ont aussi subi le même sort. Selon un expert, deux ans après, quatre utilisateurs de LinkedIn sur dix n'ont pas changé leur mot de passe.
Pour l’optimisation des moteurs de recherche, d’éviter une utilisation intensive du flash. Ou d’éviter complètement si possible. La même chose vaut pour les cadres et l’utilisation de choses comme AJAX. Ceci est parce que les différentes pages ou des éléments en flash ou similaires set-ups seront tous partager le même lien, plutôt que d’avoir des liens différenciés. Cela rend plus difficile pour les moteurs de recherche pour trouver.
L’optimisation dans les moteurs de recherche (OMR ou SEO en anglais) est l’art et la science d’accroître la visibilité de pages Web en faisant monter leur classement dans les pages de résultats organiques (gratuits) des moteurs de recherche. Les moyens utilisés à cette fin comprennent l’optimisation de l’architecture Web, l’optimisation de la rédaction de contenu et le développement des communautés (sollicitation de liens, colonisation des médias sociaux et socialisation).
L'optimisation stratégique du contenu passe par l'identification des segments de clientèle et par la compréhension de leur comportement en ligne. En ayant en tête ces comportements, il est plus facile ensuite de créer du nouveau contenu et de nouvelles pages ciblées spécifiquement pour certains internautes, qui sauront attirer leur attention et générer plus de trafic. Les moteurs de recherche sont sensibles aux contenus uniques et de bonnes qualités, et qui offrent des informations pertinentes pour les clients; ils vont donc mieux indexer ces sites web par rapport à d'autres qui n'auront pas de contenu ciblé.
×